Carnet de capture

Introduction à la capture d'idées

C'est un petit carnet que je transporte toujours sur moi.

Les idées ont les caractéristiques suivantes:

  • Elles surgissent dans l'esprit aléatoirement, c'est à dire dans un contexte et à un moment où elles ne s'appliquent pas directement.
  • Elles ont une demi-vie de 30 à 60 secondes.
  • Une des règles de la créativité est qu'il faut générer beaucoup d'idées pour avoir quelques bonnes idées et une géniale.
  • Capturer une idée est un exercice qui stimule souvent l'apparition d'idées additionelles.

Il est donc important d'avoir un outil de capture en tout temps sur soi.

Matériel

Ce porte-mines de poche est disponible chez Nota Bene et chez Stylo.ca.

Le carnet Moleskine (Amazon.ca) vient en paquet de trois. Il peut survivre au-delà de 1 ans dans la poche arrière de ton jeans.

J'ai également des bloc-notes stratégiquement dispersés dans mon studio.

Bénéfices

David Allan dédie deux chapitres entiers sur la capture dans son livre Getting Things Done.

  • Chapter 5 Collection: Corralling Your “Stuff”
  • Chapter 11 The Power of the Collection Habit

En premier lieu, il s'agit de garder son esprit libre de distractions et d'anxiétés. Pour y arriver, il faut comprendre la source de l'anxiété. Les promesses qu'on fait à soi et aux autres personnes représentent un poids moral réel, physiologique. Lorsqu'on failli à remplir une promesse faite, même les promesses faites à soi-même, on s'identifie un peu plus à la négligence et à l'échec, on arrive à penser que cela fait partie de la manière que nous sommes tout simplement.

Or la première partie de la solution est de capturer toutes les promesses faites, les idées, les engagements, les tâches et les notes. (La deuxième partie est d'organiser, planifier et mettre en action. Voir le bloc gtd à ce sujet.)

Les bénéfices de bonnes habitudes de collecte sont nombreuses.
La première étant que toutes les choses qui occuperaient l'esprit et apporteraient de l'anxiété par leur poids subconscient sont fixés sur papier, puis transférés dans un système fiable et hermétique qui permet de concrétiser en action toutes les choses qui “devraient être faites”. Ceci augmente notre fiabilité et notre sens d'accomplissement de manière continue et systématique.

Processus

  • À transporter toujours sur moi.
  • Doit être accessible en 30–60 secondes.
  • Je le révise de temps à autre pour extraire et organiser les informations utiles.
  • C'est de la matière première, de l'information à l'état brut, pas très bien articulé ni organisé. Il faut raffiner et catégoriser le contenu intéressant dans d'autres systèmes et d'autres conversations. Voir aussi la section Bloc GTD.
  • Quoi noter dedans:
    • Le nom d'une personne que je viens de rencontrer
    • Endroit intéressant à retourner explorer plus tard
    • Idées
    • Tâche à faire
    • Codes à usage temporaire
    • Les heures d'ouverture d'un commerce
    • Des itinéraires pour les déplacements vers un nouvel endroit

Numérique ou papier

Il y a de nombreuses applications de prise de note pour le PC et les mobiles. Je préfère toutefois mon carnet en papier.

Avantages du carnet papier:

  • Plus rapide à ouvrir qu'une application sur le téléphone mobile.
  • Pas de gestion de batterie.
  • Toujours fonctionnel, jamais de bogue ou de mises à jour intempestives.
  • On peut déchirer une page pour donner une note à quelqu'un.
  • Aucune contrainte d'écriture, on peut gribouiller, dessiner un plan.
  • Ne présuppose pas la stabilité et la bienveillance des industries de la télécommunication et de la nimbo-informatique mondiale.

Applications:

Next