Système de rangement

Mes recherches et expériences sur l'organisation, les systèmes de rangement et de classement m'ont amenés trouver deux principes importants. Je ne crois pas qu'ils sont les seuls principes, mais je crois que s'il existe des piliers du rangement, ceux-ci en font partie.

Les deux principes sont :

  1. La dimension standard et
  2. L'étiquettage.

J'ai progressivement accumulé des boîtes toutes de même dimension. Ces boîtes servaient à livrer la papetterie à mon ancien lieu de travail et auraient été envoyées au recyclage. J'y ai vu une opportunité de tester — sans investissement d'argent — l'idée d'y ranger le maximum de choses pour voir si j'allais y trouver une amélioration dans mon espace. Je vis dans un petit appartement en ville, donc toute optimisation dans l'utilisation de l'espace est importante!

Principe de dimension standard

Les boîtes doivent avoir toutes le même format.

Celles que j'ai mesurent 25,5 × 31 × 11,5 cm (ou 10 × 12 × 4½ pouces), juste assez pour contenir des feuilles de format lettre.

Il est entendu qu'une collection uniforme de boîtes ne permet pas de tout ranger. Aussi, il y a un inconvénient à sortir une boîte et l'ouvrir si elle contient des outils régulièrement utilisés. Toutefois la majorité des objets sont assez peu fréquemment utilisés et justifient d'être inclus dans ce système.

Considérez les avantages suivants que ce principe apporte.

  • Les boîtes peuvent être permutées en fonction des projets en cours, des saisons, etc.
  • Le carton se prête aux modifications (colle chaude et couteau);
  • L'empilage maximise l'utilisation de l'espace;
  • L'uniformité réduit le bruit visuel;

J'insiste pour spécifier que la ressource doit être gratuite et abondante. Mon système contient 112 boîtes en date du 24 juillet 2015, environ un an après le début de l'expérience.

Principe de l'étiquettage

Les boîtes doivent être étiquettées.

Le système d'étiquettage doit être rapide et esthétique. Le but ultime du classement est de retrouver ce dont on a besoin. Cette fin est tellement importante que la rapidité d'exécution est prioritaire à l'esthétique. J'ai commencé avec du Sharpie sur un bout de papier fixé avec du ruban masque. J'ai ensuite remplacé le ruban par des attaches papillon. C'est un peu plus long à installer mais le ruban masque décolle souvent. Mais le ruban m'a permis de démarrer plus rapidement.

L'étiquettage efficace :

  • Contribue à l'esthétique;
  • Force à rationaliser sur le besoin de garder les choses;
  • S'arrime avec le fonctionnement naturel du cerveau.

Sur ce dernier point, en effet le cerveau humain est très efficace pour catégoriser les choses, les mettre en relation. On utilise ces relations et repères pour fabriquer des cartes mentales qui nous servent à retrouver les ressources. Ce système est efficace parce qu'il correspond à notre façon naturelle de fonctionner.

Améliorations possibles

  • Un code de couleurs pour ajouter un rang de catégorisation;
  • Fabriquer des meubles sur mesure dont les dimensions intérieures sont en multiples de boîtes pour maximiser l'utilisation de l'espace;
Avatar
Alexandre de Verteuil
Senior Customer Engineer

I do systems administration and customer support